Que veut le CHSCT de CGG ?

Le 19 avril 2019, les 3 élus CFDT présents au CHSCT de CGG étaient appelés à se prononcer sur les Risques Psycho Sociaux (RPS) et les impacts découlant des restructurations et du Plan Social annoncés le 07 novembre 2018.

Le rapport des experts, souligne de nombreux points d’alerte dans le domaine des RPS, à partir des entretiens réalisés avec les salariés.

Bien que la direction n’ait pris en compte aucune des demandes des élus ; ceux-ci ont fait le choix de rendre un avis « FAVORABLE » au Plan de Licenciements : (voir leur avis ci joint)

Le CHSCT a donc rendu un avis favorable pour des raisons qui ne correspondent en rien aux prérogatives du CHSCT. Sa mission est en effet de préserver la santé des salariés et de contribuer à la prévention des risques, et l’amélioration des Conditions de travail.

Le CHSCT a pris ainsi une grave responsabilité et engage la santé et les Conditions de Travail des salariés de CGG pour les mois et les années à venir.

En séance le représentant CGT s’est opposé au rendu de cet avis incompréhensible dans ces motivations.

Dans l’immédiat, cet avis fragilise les négociations toujours en cours du PSE.

IL conforte la position de la direction vis-à-vis du Tribunal de Commerce, en avalisant le non-respect des engagements.

CHSCT 19 avril 2019

 

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *