Casse industrielle : CGG sacrifie l’acquisition

Communiqué de presse

Casse industrielle : CGG  sacrifie l’acquisition et des centaines d’emplois

8 mois seulement après sa restructuration financière CGG annonce son intention d’abandonner ses activités d’acquisition, afin de se recentrer sur les activités « réputées les plus profitables ». L’acquisition marine sera cédée à terme. L’acquisition terrestre sera purement fermée, entrainant des centaines de suppressions d’emplois en France et dans le monde.

200  emplois seraient encore supprimés sur le site de Massy qui regroupe une grande partie des activités opérationnelles et R&D de l’acquisition, et les supports.
Le site de Massy, siège du Groupe, est menacé à  terme. Et on peut craindre des répercussions sur la filiale Sercel, leader mondial des équipements d’acquisition de données géophysique, implantée à Nantes et Saint Gaudens.

La BPI avait validé ce plan de restructuration financière en 2017, en contrepartie d’engagements des nouveaux actionnaires à ne pas céder les actifs à maintenir les centres de décisions en France, et à ne pas engager de nouveaux licenciements avant 2020.

Rappelons que les actionnaires historiques publics, L’IFP Energie Nouvelles (IFPen) et la Banque Publique d’Investissement (BPI) , ont vu leur part disparaître dans cette opération.

Après cette gabegie d’argent public, le gouvernement va-t-il demander des comptes  à la nouvelle direction sur ce carnage industriel en préparation ?

C’est une stratégie financière qui est mise en œuvre pour garantir aux fonds spéculatifs qui ont participé à la restructuration, les profits attendus.

Le SNGG-CGT et la FNME –CGT interpellent à nouveau le gouvernement sur la préservation notre indépendance technologique dans l’exploration du sous-sol, à terre ou en mer. Ce qui passe par la pérennisation de la filière des géosciences et des activités industrielles de pointe en France.

Le syndicat SNGG-CGT appelle d’ores et déjà les salariés à se mobiliser pour obtenir la préservation de l’outil industriel, des compétences et savoir-faire, et le maintien des activités et des emplois en France.

publié le 08 novembre 2018

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *